les tramways de l'Aude

La gare des tramways à vapeur de l’Aude est située entre le jardin des plantes et le port du Canal du Midi, à proximité de la gare S N C F. C’est le point de départ des lignes et en particulier celle qui nous intéresse : Carcassonne-Conques-Lastours. Il y a deux classes de voitures de voyageurs. En première on a droit à des sièges capitonnés garnis de draps couleur mastic et des stores aux fenêtres, en seconde on se contente de banquettes en lattes de bois.  Chaque voiture est éclairée par deux lampes à huile qu’un préposé est chargé d’allumer et d’alimenter. La ligne Carcassonne-Lastours est ouverte le 5 février 1902 jusqu’à Conques et le 15 février 1903 jusqu’à Lastours. Parmi les voyageurs, on trouve des ouvriers qui empruntent ce moyen de locomotion pour rejoindre les chantiers miniers de Salsigne et La Caunette.  La première halte se situe à l’Octroi, lieu-dit Saint Paul, après le pont ferroviaire route Minervoise. Ensuite le convoi longe le bord du canal, effectue trois arrêts : Saint Jean, Pont Rouge, carrefour de Bezons. De là, il s’engage sur la nationale, côté gauche de la chaussée, jusqu’en gare de Conques située au carrefour de la route de Villegailhenc et de la route de Lastours. Un quai de 12 mètres de long sert aux échanges de marchandises. Il y a une voie principale de passage et une seconde où stationnent des wagons de marchandises. On remarque un trafic important grâce au développement industriel de la vallée. L’extérieur est le monde des hommes, l’intérieur de la gare celui des femmes, traditionnellement  recrutées dans le village : Marguerite Fabre et Jeanne Ronza sont  à la fois téléphonistes et receveuses de tickets, elles doivent se trouver à leur poste une demie-heure avant l’arrivée et après le départ de chaque train. Pierre Panouillé, le cantonnier, s’occupe de l’entretien des voies. Toutes les petites gares sont reliées entre elles par téléphone. Au départ de Conques pour Lastours, le tramway emprunte un petit pont de pierre, toujours visible de nos jours, qui enjambe le ruisseau de Font-Parazol. La voie longe un chemin de vignes jusqu’au domaine de Saint Angel, là une passerelle métallique de 13 mètres de long, avec passage aménagé pour les piétons, a été construite afin de permettre au convoi et aux promeneurs de traverser le ruisseau de Russec. Deux blocs de bétons supportant la passerelle sont encore présents des deux côtés des rives, sous les ronces. Il marque un arrêt facultatif à la halte de Salitis, puis se dirige jusqu’au prochain arrêt   Vic-La Vernède  où il retrouve la départementale qu’il ne quittera plus. Les prochains arrêts sont : Lassac et  La Caunette  importante gare (toujours conservée) au croisement des routes de Salsigne et de Lastours où descendent les ouvriers travaillant dans les mines aux alentours. Un dernier arrêt, au Moulin d’Artigues  situé dans un endroit où la route se rétrécit. Entre la paroi de la Montagne et la rivière Orbiel, le convoi s’enfonce dans un tunnel de 26 mètres de long creusé en courbe dans la roche en 1902, se dirige lentement vers le terminus dans le calme et la beauté de cette vallée. La voie longe le côté droit de la chaussée et déjà le village de Lastours avec ses quatre châteaux en fond apparaît dans toute sa splendeur après un périple de 1h environ. La gare possède toutes les installations nécessaires comme les bâtiments des voyageurs, la halle et son quai, la remise pour la machine, le château d’eau et sa plaque tournante. En 1932, la Compagnie des Tramways à vapeur de l’Aude dépose le bilan, victime du progrès. On goudronne les routes et les rails par la même occasion, ce qui permet aux camions et aux autobus  d’emprunter les  voies  des trains. La route est  en train de l’emporter sur le rail. On déplore la fermeture de la ligne en janvier 1933. Dans le paysage, le petit train laissera la place aux autobus mais dans bien  des esprits son image restera gravée à jamais.

                                                                                                                                                                                 

01

01

La gare des tramways à vapeur de l’Aude est située entre le jardin des plantes et le port du Canal du Midi, à proximité de la gare S N C F. C’est le point de départ des lignes et en particulier celle qui nous intéresse : Carcassonne - Conques - Lasto

02

02

03

03

04

04

05

05

06

06

07

07

08

08

09

09

10

10